De l’océan à la montagne !

Camarones, petit village sur la côte atlantique, pour venir découvrir une colonie de manchots de Magellan, nous nous posons dans un camping (nous sommes les seuls clients )pour récupérer de nos dernières nuits ventées et surtout prendre une douche chaude et faire un peu de léssive.

DSC01778

Direction cabo dos bahias, où les pingouins de Magellan viennent d’arriver pour la reproduction. Lieu étonnant, des milliers de nids creusés dans la terre et des pingouins amoureux ,

DSC01822 DSC01862 DSC01898 DSC01904

Au Contact sympa ! DSC01922

En chemin, sur une piste bizarre DSC01816 nous croisons :

Les guanacos, DSC01805

Les nandous, DSC01958

Un tatou(mais pas de photo, il est trop rapide)

Suivi d’un bivouac,
à côté de la maison d été de flo..DSC01987

A la recherche de poissons ou fruits de mer, Raph rencontre Stephane un français qui, avec sa femme Caro, installés à Camarones , font de l ‘ élevage de moules(www.gm-sanjulian.com). Nous sympathisons autour d’un verre, et acceptons avec grand plaisir leur invitation de partager un vrai asado le dimanche !!
DSC01993 DSC02011

Nous découvrons leur façon de vivre et par la même occasion celle des argentins, encore une belle rencontre!
Jamy est ravi de jouer avec les enfants. Après une bonne journée ensemble nous repartons sur la piste, jusqu’à Bastante, le top du bivouac

Nous commençons à trouver notre rythme, chacun trouve sa place, nous en profitons pour faire une grosse étape et se rapprocher du Perito Moreno .

Arrêt à puerto San Julian, ville où Magellan fit escale en 1520 à bord du Victoria et rencontra la population locale, les tehuelches qu’il nommera « patagon » d’où la patagonie…

DSC02031 DSC02047

Allez courage, nous quittons l’océan pour rejoindre les montagnes par la ruta 9, qui s’avère être une piste,

DSC02141

Bivouac dans la pampa ; DSC02100
DSC02113 DSC02110

El Calafate, village très touristique, au bord du lac Argentino, point de départ des nombreuses excursions dans le parc des glaciers. Nous bivouaquons à l’entrée du parc, pour profiter au maximum de notre journée au Périto Moreno, tant attendu !
DSC02163

Avec une vue:DSC02160

Le glacier Perito Moreno est l’un des trois seuls glaciers de Patagonie qui n’est pas en régression. Le front du glacier fait approximativement 5 000 mètres de long, la hauteur de glace est de 170 mètres, dont 74 mètres sont émergés. Il avance d’environ deux mètres par jour !

DSC02173

DSC02224

DSC02195 DSC02222 DSC02339 DSC02391

C’est énorme, exceptionnel !!!!! et ça craque de partout !! DSC02318

Après ce moment d’émotion pour tous, nous continuons sur El Chalten, capital du trekking et de l’escalade où nous découvrons le Fitz Roy dans un magnifique couché de soleil..

DSC02424

Bivouac tranquille sous la cascade del Salto (sur le conseil de davi, un auto-stoppeur), dans la réserve d’huemules,( cerfs andins endemiques de la patagonie), où les gardes nous demanderons de décamper au petit matin…

DSC02442 DSC02636

Enfin, un peu de sport, randonnées au laguna torre pour voir le glacier » Grande » et son lac

DSC02505 calques

Puis le lendemain, temps magnifique ,même si il a neigé à 800m, ici ce n’est pas l’été indien mais l’appel de la montagne : DSC02524DSC02602 DSC02591

DSC02566 DSC02572

rando autour du Fitz Roy, du cerro Torre (pensées aux amoureux de la montagne), et le glacier bleu de Piedras Blancas.DSC02615

N’oublions pas notre rdv de décembre au Pérou avec Emile, il nous faut faire route vers le nord.

En chemin nous ferons étape à la cueva de los manos, site de peintures rupestres classé au patrimoine mondial de l’Unesco ! Visite trés instructive en espagnol.

DSC02676 DSC02684

Vent de dingue, mais paysage fabuleux !
DSC02648 DSC02704

Après étude de notre itinéraire, ils nous semble judicieux de couper droit, et de prendre plusieurs bacs pour traverser les lacs, car la carretera Austral nous semble magnifique mais peu engageante côté état de la piste ! Malgré la robustesse de notre CC, nouvellement baptisé CASITATOU( car notre petite maison roulante résiste aux conditions difficiles de la patagonie, à l’ image de la carapace d’un tatou)

Pause a Los Antiguos, au bord du lac Buenos Aires, avant de passer au Chili !
DSCN1359

Petite crainte par rapport à la sortie de territoire de notre véhicule québécois, où nous pensions y passer la journée, c’est pas plus de 15 minutes que nous y resterons grâce au deuxième prénom de Véro, qui séduit les douaniers « Chantal es muy lindo ! », des fois ça ne tient à rien !

DSC02740

Ce que nous retiendrons de la patagonie, entre autres !

Immensité et beauté des paysages : pampa, cordillère, perito, lacs..
Dulce del leche, notre coup de cœur , empanadas: DSC02799
Asado : tradition du week end
Les gauchos : l’authenticité des gardiens de troupeaux
La sieste entre 13h et 17h : le temps s’arrète
Le contact chaleureux des argentins
Le tunning et les voitures d’un autre temps !
Les routes : les éprouvantes pistes en tôle ondulée et les ornières dans le goudron
Le vent !!
Les animaux : Guanacos, condors, tatous, choique, baleines, maras, manchot…..

Pour finir, coucou de Jamy aux copains, copines, et aux maitresses…

Bonnes vacances à tous! DSC02358

Au milieu de nul part !

Cette sensation d’être seul au monde est troublante.

Marlargué, petite ville, point de chute des riders est très agraéable, rencontre sympa à l’office du tourisme avec Marcello qui n’hésitera pas à nous proposer son aide, comme la plupart des argentins qui ont le contact facile.

MARLARGUé

CHEVRE qui a mangé de la chèvre sans le savoir?

Après courses, plein d’essence (eh oui 28 L/100 il faut le nourrir), change (au fait merci à Serge du tuyau), nous finissons la journée au bivouac par notre premier assado …d’ailleurs ici ce ne sont pas les barbecues qui manquent, on en trouve à chaque coin de rue !!

ASSADOASSADO2
Continuant sur la route 40 en direction de Las Loicas, petit passage éclair à la rencontre de Déborah où nous avions prévu de faire un coucou à Gaby le frère d’Erica.DEBORAH

Malheureusement, absent et l’impossibilité de monter au refuge de cajon où nous souhaitions essayer les baignoires d’agua caliente, nous décidons de tailler la route.DSC00770
(Après avoir passé mon coup de tel dans la cabine de fred !!!!).CAB TEL
et un ravitaillementCOURSES
Sur la piste nous croisons des troupeaux accompagnés des fameux gauchos…scène magnifique dans un paysage fabuleux !

DSC00744

La route est longue, pleines de contrastes, de la pampa aux volcans …

DSC00781

Mais la piste ne nous épargneras pas la première crevaison, eh oui encore une leçon de débutant, cailloux coincé entre les roues jumelées), arrêt forcé dans un village fantôme car la nuit était tombée…
DSC00808

Réparation à la goméria (chez le cousin à Nico ?) impossible, il me met un pneu qui n’est pas à la bonne dimension, mais bon, pour dépanner au cas où !
DSC00815

Etape à Chos malal, pour notre pneu que nous attendrons 2 jours….pas de possibilité d’aller au volcan, pas d’agua caliente,pour cause de hors saison,alors nous décidons de traverser l’argentine pour nous rendre côté atlantique ou les animaux marins sont visibles à cette période de l’année, Neuquen (petit accrochage avec un camion, encore une faute de débutant !!
DSC00869
Après une traversée de l’argentine,DSC00794
En route vers Las grutas,puis el condor ou nous observons une colonie de perroquet ( la plus grande du monde 35000 sur 12km)
DSC00920calques
Un peu d’ arts plastique:DSC00980
Ça vous dis qq chose les allez 5 ?

Une nuit dans la réserve de la lobéria, observation des lions de mer à profusions, mais frustré de ne pouvoir les approcher de plus près !
DSC00988DSC01012DSC01035

Prochaine étape Puerto Madryn, près de la réserve de Valdès, rdv avec les baleines franches australes, visibles en ce moment…en fait il y en en a partout c’est hallucinant, on est tous captivés par ces monstres marins de la longueur d’un bus et du poids de trois.
Rencontres inattendues de voyageurs, Maxime et Noémie échange cool autour d’un café, ainsi que les deux filles d’Annecy en vtt sur la plage d el doradillo !
DSC01090DSC01126

Après quelques kilomètres de piste,DSC01580
DSC01568R40

bercés par le souffle impressionnant des baleines, nous passons une nuit agréable sur la plage.
DSC01409

Au saut du lit, les pieds dans le sable, les baleines nous offrent un spectacle inoubliable à 10m du bord ! Et là les garçons préparent les shortys mais dommage….faut pas rêver l’eau à 10 °…
DSC01514DSC01368

Ce moment magique nous donne l’envie d’aller plus loin et affronter les 65 km de piste pour s’approcher des éléphants de mer…….vers punta ninfas

la pampa!!

la pampa!!

Sur la route, euh non sur la piste…

sur la route infinie.

sur la route infinie.

DSC00804

Un bivouac sympa,une descente de falaise….et
DSC01591DSC01717DSC01726DSC01635

Punta ninfas, endroit rêvé pour la solitude et le contact avec les éléphants de mer, ils sont en pleine période de reproduction, ce qui nous permets d’observer pendant 2 jours, le comportement des males(macho) et les femelles avec leurs petits.DSC01612DSC01611

Après une nuit ventée, nous repartons vers Camarones sur la piste à travers la patagonie et ses chevaux sauvage(pour tianne et agathe)…..DSC01728DSC01739

Merci à tous, pour vos messages qui nous font énormément plaisir,et le mot de la fin de Coline:DSC00838
DSC01211 Hasta luego!!